[Episode 13] Porter son volumateur au travail : les réactions et mes ressentis

13 Sep 2020 | Mon histoire | 2 commentaires

Comme je te le disais dans mon précédent épisode, j’ai profité de partir 3 semaines en vacances pour revenir porter mon volumateur au travail. Alors, quelles ont été les réactions de mes collègues ? M’a-t-on fait des remarques, des réflexions ? Comment s’est passé mon retour au travail avec mon volumateur ? Comment se sont passées mes premiers jours ? Aller, je te dis tout !

Oser porter son volumateur au retour de vacances

Ca y est, je saute le pas… Je vais porter mon volumateur au travail

Comme je te le disais à l’instant, j’ai profité de partir en vacances pendant une longue période pour pouvoir à la fois :

  • m’habituer à porter quotidiennement mon volumateur ;
  • oser revenir à mon travail avec mon volumateur et enfin pouvoir le porter partout.

Cela m’a paru être le bon moment pour le faire car j’étais enfin à l’aise avec ma nouvelle image et avec la manipulation de mon volumateur. Et en même temps, je me suis dit que 3 semaines était une période suffisamment longue pour que mes collègues ne se focalisent pas à 100% sur mes cheveux.

Le jour J est arrivé

Me voilà un lundi de fin septembre 2019. Je me prépare pour retourner travailler au bureau et je prends mon courage à 2 mains. Vêtement : OK ! Maquillage : OK ! Cheveux : euuh OK ! Je ne suis plus très sûre tout d’un coup, mais je le mets en me disant qu’à tout moment sur la route je peux changer d’avis et le retirer “ni vu, ni connu” dans le parking.

J’arrive au parking, je me gare. Je fais une dernière vérification dans mon rétroviseur, je respire un bon coup et je sors de ma voiture. Aller, 4 étages plus tard, j’arrive dans mon open space. Avant de franchir la porte, encore une grande respiration : en piste !

Comme à mon habitude, je dis bonjour à tout le monde en souriant. Je sens quelques regards insistants. On me complimente “tu as bonne mine !” ; “wahou comme tu as bronzé” ! Je me dis “OK, ça passe tout seul” et je m’assois à mon poste bien décidée à attaquer ma journée en étant déterminée, mais pas suspecte.

Porter son volumateur au travail : les remarques de mes collègues 

Des remarques et des questions plus ou moins insistantes…

Je ne te le cache pas, des remarques, j’en ai eu plusieurs. Des regards insistants aussi. Pêle-mêle, voici ce à quoi j’ai fait face comme j’ai pu pendant les semaines qui ont suivi ma nouvelle tête :

  • Tu as bonne mine… Ok t’as bronzé, mais tu as fait quelque chose d’autre non ?
  • T’as fait un truc à tes cheveux ?
  • Nouveau bronzage, nouveaux cheveux et quoi d’autres encore ?
  • Ah oui, tu as été chez le coiffeur. Mais tu as fait quoi exactement ? C’est super joli en tout cas, ça te va bien cette coupe.
  • Wahou, tes cheveux sont super beaux !
  • Tu as mis du minoxydil ? Parce qu’après mon accouchement, j’ai eu une perte de cheveux et on m’a donné sur minoxydil. Tu as récupéré beaucoup de masse, tu as fait quoi ?
  • (en privé) Tu as une fait une greffe de cheveux ?
  • (en privé) Bon, tu me dis que tu as été chez le coiffeur… Mais on est d’accord que, même si c’est pas une greffe, tu as fait quelque chose ?

Bon, je ne vais pas te mentir. Autant pour certaines questions, c’est facile de s’en sortir avec des réponses bateaux ; autant pour d’autres c’est tellement déstabilisant que ce n’est pas simple de riposter.

… pour des ripostes pas toujours évidentes !

Face à toutes ces remarques, je te liste ci-dessous mes quelques “ripostes” pour m’en sortir :

  • Merci ! Je suis allée chez le coiffeur.
  • J’ai profité de l’été pour aller chez le coiffeur et faire des soins et une couleur. Mes cheveux étaient vraiment très abîmés.
  • J’ai coupé mes cheveux, ca donne plus de volume.
  • Non, je n’ai pas fait de greffe. Je suis allée chez le coiffeur.
  • Le minoxydil ? Non, je n’en mets pas. Je suis allée chez le coiffeur pour faire un combo coupe/couleur/soin. Je suis vraiment contente du résultat !

Concernant mon collègue assez indélicat et très insistant, j’ai fini par lâcher le morceau en lui faisant promettre de ne rien dire à personne et de me laisser tranquille sur le sujet. Promesse qu’il a tenu et tient encore aujourd’hui. Pour que tu sois rassurée, ce même collègue m’a dit mot pour mot “Non mais c’est bluffant ! On ne voit rien du tout. On dirait vraiment que c’est ton cuir chevelu… J’ai l’impression que les cheveux sortent de ton crâne !!”.

Porter son volumateur au travail : mes ressentis

Réussir à dépasser son stress, la première étape pour porter son volumateur au travail

J’étais vraiment stressée à l’idée de porter mon volumateur au travail. J’appréhendais énormément la réaction de mes collègues. J’étais tellement persuadée que c’était visible, que je m’imaginais déjà devoir faire face à des moqueries ou des messes bassses dans mon dos (ex : t’as vu, elle porte une perruque!). Comme si c’était une véritable honte…

Avec le recul, je me dis qu’il n’y a pas besoin de donner autant de détails. Beaucoup d’entre vous, vont je pense, me dire qu’il fallait envoyer balader mes collègues. Oui, sauf que… 

  • ce n’est pas toujours évident, car on se sent parfois un peu “coupable” de cacher quelque chose ;
  • j’adore mes collègues, on s’entend vraiment très bien (et pour cause, on est parti plusieurs fois en weekend ensemble) ;
  • quand on est sur le fait, on n’arrive pas toujours à trouver “les bons mots” ;
  • selon les humeurs, les collègues, le ton et tout un tas d’autres aspects, il est parfois difficile pour moi de juste dire “merci”.

Une vraie question d’attitude

Comme je te le disais dans un épisode précédent, tout est une question d’attitude. Si tu donne l’air d’avoir un truc à te reprocher, tu vas attirer beaucoup de questions et/ou de regards. Enfin, je veux dire, encore plus que la situation le devrait. Car oui, si le changement est très visible, tu vas forcément avoir des questions/regards.

Finalement, ma nouvelle masse capillaire a interpellé mes collègues pendant quelques heures, voire quelques jours pour les plus surpris/insistants. Forcément, je suis passée d’une toute petite queue de rat à une masse “normale”. C’est comme si, en l’espace de 3 semaines, les ¾ de mes cheveux avaient repoussé.

Encore maintenant je me demande comment l’excuse du coiffeur a réussi à passer… Si un coiffeur pouvait faire autant de miracle, ça se saurait…

Et toi, as-tu franchi le cap du port de volumateur/perruque à ton travail ? Comment cela s’est passé pour toi ?

A te lire,

Caroline

2 Commentaires

  1. Aline

    J’ai fait comme toi … il y a un an.
    J’étais terrorisée … Et si ça se voyait ?
    A cette époque mon volumateur était petit et discret sur la masse.
    Je n’ai eu aucune remarque et pourtant j’en croise du monde dans ma profession 😊

    Il y a 2 mois j’ai reçu un nouveau topper … juste magnifique , plus épais, et plus long.
    A la reprise du boulot, la plus part me disent que j’ai rajeuni …
    Certains me demandent ce que j’ai fait 🙃 Alors je réponds en arborant un large sourire : « substral », du coup les gens ne me demandent plus rien.
    Qui est décontenancé ? Eux ou moi ?

    Pour les amis proches, soit je leur dis soit je dis si un jour tu souffres de tes cheveux nous en discuterons mais il y a des solutions.
    Là les gens sont en paix … et vous aussi …

    Je suis convaincue que si nous sommes dans la phase d’acceptation, et bien avec nous-mêmes , les gens ne font pas attention.
    C’est juste nous …
    Le reste peu importe …
    La bienveillance commence avec soi-même 🌈

    Vous les femmes qui hésitez, n’ayez pas peur du changement … pensez à votre bien être …
    Que c’est bon de se sentir femme l’instant d’une journée … de se sentir en vie …
    Profitez de la vie car nous n’avons qu’ une seule vie … une seule ! 🍀

    Réponse
    • AvecDesCheveux

      Waou! Merci Aline pour ce merveilleux commentaire et retour d’expérience 🙂
      Effectivement, la bienveillance commence avec soi-même pour être sur le chemin de la paix et de l’acceptation, merci pour ce beau message que tu fais passer!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hello !

Si tu es là, c’est certainement parce que tu es atteinte d’alopécie, ou que tu recherches des informations sur le sujet. Dans tous les cas, bienvenue sur mon blog dédié à la perte de cheveux chez la femme. Pour en savoir plus sur moi, c’est par ici

Une question ?

Tu souhaites me poser une question ou m'indiquer un sujet que tu aimerais que je traite en particulier ? N'hésites pas à me formuler tout ça ici.

D'autres ressources

Pour aborder l'alopécie autrement, n'hésites pas à faire un tour par ici.

Rejoins-moi sur instagram...

error: Le blog et son contenu sont protégés : il est interdit de les utiliser sans mon accord, conformément aux articles L111 et L112 du Code de la Propriété intellectuelle.