Porter un volumateur : techniques et astuces

21 Avr 2020 | Côté pratique | 0 commentaires

Voilà maintenant plus de 6 mois que je porte quotidiennement mon volumateur, mais pour être honnête, j’ai mis un peu de temps avant de bien réussir à obtenir un résultat vraiment naturel et quasiment indétectable. Alors, quelles sont les techniques et les astuces pour bien porter un volumateur ? Faisons le tour !

Pssst : pour les plus impatientes, rendez-vous directement aux étapes de pose de mon volumateur

Un volumateur bien ajusté : le choix de la base

Avant toute chose, assure-toi d’avoir un volumateur bien ajusté et adapté à ta perte de cheveux. Une base trop grande ou trop petite ne sera pas facile à ajuster sur la tête. Le problème avec les bases trop petites est il n’y aura pas assez de cheveux pour maintenir le volumateur. Pour ma part, j’ai une base de 6×7 pouces ce qui correspond à environ 15x18cm. Cela est suffisant pour moi car mon volumateur couvre tout le dessus de la tête et retombe légèrement sur les côtés.

Les larges bases (9×9 ou 10×10) vont couvrir une grande partie de la tête, donc cela est idéal pour les femmes ayant perdu 70 à 80% de leur masse capillaire. Mais ces bases ne permettront pas toutes les coiffures, et notamment les coiffures hautes de types chignons ou queue-de-cheval.

Les larges moyennes (7×7 ou 8×8) vont couvrir tout le dessus de la tête et retomber sur les côtés. Ce sont donc des formats adéquats pour des alopécies avancées ou des femmes très clairsemées sur le dessus.

Les petites bases (5×5 ou 6×6) vont venir couvrir juste le dessus de la tête. C’est parfait pour les femmes qui ont une alopécie qui commence à être visible, ou pour ajouter du volume. Il arrive parfois que, sur ces tailles, les clips viennent s’attacher au niveau de parties sensibles du cuir chevelu.

Le débat sur le nombre de clips

Un volumateur classique comprend en moyenne 6 à 8 clips, ce qui est finalement assez nombreux ! Il faut savoir que les clips viennent s’attacher aux cheveux qu’il nous restent, et souvent, ces cheveux sont fragiles et très fins. Les clips ne sont pas censés arracher les cheveux, mais plus les cheveux sont sollicités, et plus ils risquent de chuter.

Nous avons souvent l’impression, et surtout au début, que plus il y a de clips sur le volumateur, et plus la prothèse sera « sécurisée ». Or ce n’est pas forcément le cas. Il n’existe pas de nombre parfait de clips à disposer sur le volumateur, car tout dépend de la densité et de la fragilité de tes cheveux bios. Tout dépend aussi de tes activités au quotidien et de tes coiffures. Mais c’est avant tout une question de confort et de sentiment de sécurité. Mieux vaut se sentir à l’aise pour sortir sans craintes et avoir confiance en soi !

Certains volumateurs ont un petit peigne sur le devant de la base, destiné à sécuriser le volumateur en s’accrochant aux cheveux présents sur le devant de la tête. Ce peigne peut gêner certaines femmes et peut aussi ajouter un peu d’épaisseur, rendant parfois plus difficile le camouflage du volumateur avec ses propres cheveux. Encore une fois, c’est une question de confort et de ressenti.

Dans tous les cas, les clips peuvent se découdre et se recoudre ailleurs aisément. Cela permet aussi de les remplacer si besoin, ou de les changer de place pour éviter de solliciter toujours les mêmes zones.

Personnellement, j’ai disposé 4 clips sur mon volumateur : deux sur les côtés avant et deux sur les côtés arrière. Je sens que les clips positionnés à l’arrière ne me gênent absolument pas. En revanche les clips positionnés sur l’avant sont parfois gênant. Ils tirent un peu sur mes cheveux déjà fragiles, surtout quand je fais des coiffures attachés type queue-de-cheval. J’ai aussi retiré le peigne à l’avant car il me gênait et j’avais l’impression d’avoir une surépaisseur visible quand je portais mon volumateur.

Comment je pose mon volumateur

Je sais qu’une des premières questions que l’on se pose quand on souhaite porter un volumateur est : comment faire pour que cela ne soit pas visible ? Il existe plusieurs manières de poser son volumateur, et chacune doit trouver la méthode qui lui convient le mieux. Je te décris mes techniques ci-dessous, peut-être qu’elles te donneront des idées…

Avant la pose de mon volumateur

  • Étape 01 : Préparer mes cheveux bios. La toute première chose que je fais avant de poser mon volumateur est de laver mes cheveux bios. En effet, je te conseille d’avoir les cheveux propres afin de ne pas trop graisser la base du volumateur et ainsi éviter d’avoir à le laver trop régulièrement. A titre personnel, je me lave les cheveux tous les jours car ils regraissent très vite. Ensuite, je les sèche en essayant d’avoir le plus de volume au niveau de ma ligne frontale pour faciliter le coiffage avec mon volumateur. Je prends soin de bien les démêler et pour finir, je les coiffe sur le côté.
  • Étape 02 : Préparer mon volumateur. Après avoir préparé mes cheveux bios, je prépare mon volumateur en le brossant et le démêlant si nécessaire. Et enfin, je finis par ouvrir tous les clips.

La pose de mon volumateur

  • Étape 03 : Positionner mon volumateur. Pour positionner mon volumateur correctement, je le prends à deux mains au niveau de l’avant et je le suspens derrière ma tête. Ensuite, je le fais dépose sur le premier tiers de ma tête et je le fais glisser jusqu’à ma ligne frontale. Je fais correspondre la raie de mon volumateur avec la raie de mes cheveux bios pour une transition naturelle.
  • Étape 04 : Clipper le volumateur. Une fois avoir bien positionné le volumateur, je maintiens mon volumateur avec une main, pendant que l’autre accroche un clip avant sur mes cheveux. Ensuite j’alterne pour clipper le deuxième clip avant. Le fait de poser une main sur le volumateur permet de ne pas le faire bouger. Ensuite, je fais la même chose mais pour les clips arrières.

Coiffer le volumateur pour un rendu naturel

  • Étape 05 : Faire sortir les cheveux de la ligne frontale. Pour celles qui ont encore des cheveux assez fournis sur le devant, je conseille de placer le volumateur juste derrière pour profiter du rendu naturel de sa propre ligne frontale. En sortant les petits cheveux, cela permet d’avoir un rendu 100% naturel. Pour ma part, je prends un peigne pour ramener mes cheveux vers l’avant, puis je les peigne vers l’arrière avec les cheveux du volumateur. Cela donne plus de volume tout en cachant la transition avec le volumateur.
  • Étape 06 : Mélanger ses cheveux bios aux cheveux du volumateur. Dernière étape, je brosse mes cheveux et les cheveux du volumateur pour qu’ils se mélangent bien.
  • Étape 07 : Accessoiriser sa coiffure. C’est une étape facultative que je réalise très régulièrement car ayant un dégradé, j’ai souvent les cheveux devant le visage et cela me gêne pour travailler. Eh oui, j’avais oublié cette sensation avant de porter un volumateur. Du coup, je mélange ma mèche de cheveux bios positionnée sur le devant avec une mèche du volumateur en rabattant mes cheveux bios vers l’arrière et j’attache le tout avec une petite pince à cheveux. Résultat ci-dessous !

Je te conseille de t’entraîner plusieurs fois devant ton miroir et de trouver les trucs et astuces qui marcheront pour toi pour un résultat naturel. Le mieux est de faire plusieurs essais pour trouver la technique qui te convient le mieux et pouvoir porter ton volumateur avec un rendu naturel et indétectable.

Et toi, comment positionnes-tu ton volumateur ? Dis-moi tout !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hello !

Si tu es là, c’est certainement parce que tu es atteinte d’alopécie, ou que tu recherches des informations sur le sujet. Dans tous les cas, bienvenue sur mon blog dédié à la perte de cheveux chez la femme. Pour en savoir plus sur moi, c’est par ici

Une question ?

Tu souhaites me poser une question ou m'indiquer un sujet que tu aimerais que je traite en particulier ? N'hésites pas à me formuler tout ça ici.

D'autres ressources

Pour aborder l'alopécie autrement, n'hésites pas à faire un tour par ici.

Rejoins-moi sur instagram...

error: Le blog et son contenu sont protégés : il est interdit de les utiliser sans mon accord, conformément aux articles L111 et L112 du Code de la Propriété intellectuelle.